Louis Roederer Champagne Brut Nature avec Philippe Starck 2009 75cl
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Apéritif
> Lamelles de jambon cru
> Chèvre très sec
> Grosses crevettes roses
> Tamara
> Saumon fumé
> Plateaux de fruits de mer
> Tartare de poisson
> Sushis
> Desserts aux fruits rouges
> Viandes blanches
Courbe de maturité:
Après 2 années, ce vin sera à son apogée.
Après 5 années, ce vin commencera à décroitre.

Louis Roederer Champagne Brut Nature avec Philippe Starck 2009 75cl

Région Champagne
Appellation Champagne
Producteur Louis Roederer
Couleur Blanc
Cépage Pinot noir, Meunier et Chardonnay
Aspect Visuel Robe d'une couleur jaune à reflets légèrement ambrés.
Caractéristique olfactive Bouquet intense mêlant les fleurs sucrées (chèvrefeuille, genet), les fruits jaunes (pêche) et les fruits secs légèrement grillés (noisette). Viennent ensuite quelques notes épicées et citronnées rappelant le poivre de Sansho.
Attributs gustatifs Attaque en bouche à la fois large et légère. Large d’abord, grâce à sa texture crémeuse, douce, presque sphérique qui s’enroule et tapisse formidablement la bouche ; légère, car appuyée par une fraîcheur saline et raffinée qui vient «étirer» la matière.
Aromes Fruité et épicé
Type de terroir Argile
Contenant élevage Cuve
Température de service 12°
Aération Non
Carafage Non
Commentaire du Caviste
Verre préconisé:

Plus de détails

5 Bouteilles en stock

68.9€ TTC

Description du domaine :

Héritier de la Maison de Champagne en 1833, esthète et entrepreneur, Louis Roederer prend le parti visionnaire d’enrichir son vignoble pour contrôler toutes les étapes de l’élaboration du vin. Il forge ainsi un style, un esprit et un goût singuliers. Au milieu du XIXe siècle, en faisant l’acquisition de vignes choisies avec instinct et éclectisme sur les terres des grands crus de Champagne, Louis Roederer agit à contre courant des usages et des habitudes de son temps. Tandis que d’autres achètent du raisin, Louis Roederer chérit le vignoble, décrypte le caractère de chaque parcelle et acquiert méthodiquement les meilleures. Avec l’idée qu'un grand vin trouve sa source dans la terre, avec l’amour de la tradition et la passion de l’avenir, Louis Roederer trace ainsi un destin d’exception à la Maison qui portera désormais son nom. Son successeur Louis Roederer II est animé par la même vision patiente du champagne, la même conception patrimoniale du domaine, la même audace instinctive.


Description de l'appellation :

La région se situe sur les départements de l’Aube et de la Marne principalement puis s’étend légèrement en Seine-et-Marne, Haute-Marne et dans l’Aisne. Les vignes sont plantées sur des sols crayeux, très riches en principes minéraux ce qui offre beaucoup de finesse aux vins de Champagne. L’appellation se divise en 4 : la vallée de la Marne, la Montagne de Reims, le vignoble de l’Aube et la Côte des Blancs. Cette seule appellation regroupe une grande diversité de champagnes. Celle-ci favorise les vins blancs et rosés effervescents mais offre tout de même des blancs de blancs (dont le cépage unique est le chardonnay), des blancs de noirs (pinot noir, pinot meunier ou un assemblage des deux), et des blancs constitués d’un assemblage de ces 3 cépages. Le dosage détermine le type de champagne : extra-sec, demi-sec, brut ou encore doux. Ces vins se différencient également selon s’ils sont millésimés ou non. Les cuvées de prestige et cuvées spéciales rassemblent tous les types et se rangent dans la catégorie haut de gamme.


Description de la région :

Le vignoble champenois s’étend sur les départements de l’Aube, la Marne, L’Aisne et sur quelques communes de Haute-Marne et Seine-et-Marne. 70% des vignes de la région viticole Champagne se trouve dans la Marne, 40% dans la Haute-Marne et l’Aube et les 10% restants se situent en Seine-et-Marne et dans l’Aisne. Dans la Marne, les vignes se situent à une altitude comprise entre 120 et 180 m, sur les versants exposés du revers de la Côte de Champagne, de la Côte de l’Île de France et de la Côte des Bar.Dans l’Aube, les vignes se trouvent à une altitude comprise entre 170 et 300 m, sur les coteaux dans les vallées de la Vesle, de la Seine, de la Marne et de l’Aube.